Communauté de Communes du Pont du Gard

Recherche
Actualités COVID-19 : dispositions pour la vie quotidienne

COVID-19 : dispositions pour la vie quotidienne

Dispositions prises concernant la vie quotidienne suite au déclenchement du stade 3 du dispositif de gestion de l'épidémie de coronavirus et à l’état d’urgence sanitaire

Article mis à jour le 10/04/2020

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l'ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Sommaire

• Les déplacements
• Police intercommunale
• Accueil des enfants de moins de 3 ans

• Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie
• Solidarité numérique : un nouveau site pour faciliter les démarches administratives en ligne pendant le confinement
Etablissements ouverts dans le Gard durant la période de confinement
Violences conjugales ou intrafamiliales

• Liens utiles


Les déplacements

En application de l'état d'urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité[1] dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou la garde d'enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative

[1] Y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires...) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d'espèce

Les deux documents nécessaires pour circuler sont disponibles :

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende de 135 euros.

Plus d'infos : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Police intercommunale

Le service de Police intercommunale est maintenu. Ses missions, en plus de participer au respect des règles de confinement, avec la possibilité de dresser procès verbal, reste la sécurité des biens et des personnes des 17 communes du territoire. Vous pouvez contacter la police intercommunale au 06.37.65.44.27 / (07.86.95.09.38 ligne astreinte communicable ?)


Accueil des enfants de moins de 3 ans

Concernant l'accueil des enfants de moins de 3 ans

  • Les structures d'accueil collectif (crèches et micro-crèches) sont fermées jusqu'à nouvel ordre, excepté la crèche de Remoulins, pour les enfants des personnels soignants ou nécessaires à la gestion de la crise, ne disposant d'aucun moyen de garde.
  • Le Relais Assistants Maternels « Petit d'Homme » est fermé jusqu'à nouvel ordre.
  • Le Lieu d'Accueil Enfants-Parents "P'tit LAPE" est fermé jusqu'à nouvel ordre.

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

Consultez le site web de l'Agence Régionale de Santé : https://www.occitanie.ars.sante.fr


Solidarité numérique : un nouveau site pour faciliter les démarches administratives en ligne pendant le confinement

https://solidarite-numerique.fr/

Les acteurs de la médiation du numérique ont créé le centre d'aide pour les démarches en lignes essentielles. Ils mettent à disposition : Des ressources pour vous guider pas à pas. Très simple dans sa présentation, le site propose des tutoriels, des vidéos et d'autres ressources pour affronter ce confinement avec sérénité. On retrouve, par exemple, des explications sur comment s'actualiser auprès de Pôle Emploi, déclarer ses ressources à la Caisse d'allocations familiales (CAF), bien remplir son attestation de sortie, etc. Mais il n'y en a pas que pour l'administratif, le site indique aussi comment consulter des médecins à distance, effectuer des appels en visioconférence ou commander ses courses alimentaires sur le web.
Des conseillers mobilisés pour vous accompagner par téléphone et à distance

Deux solutions sont donc proposées aux usagers : "Je trouve des réponses en ligne, ou j'appelle le 01 70 772 372"

RAPPEL : Le Relais de Services au Public, labellisé France Services et Relais Emploi, reste actuellement fermé au public.
Toutefois, les agents du service restent disponibles par mail (relais.emploi@cc-pontdugard.fr) et par téléphone au 06 86 90 82 10.
N'hésitez pas à les contacter pour vous aider pour vos démarches administratives ou vos questions sur l'emploi.


Etablissements ouverts dans le Gard durant la période de confinement

La CCI Gard propose une carte interactive des établissements ouverts :
Consomateurs, vous pouvez savoir quels commerces et entreprises proposent des services près de chez eux.
➡Objectif : soutenir les entreprises et commerçants gardois pendant la crise : https://tools.ccimp.com/covid-carte-commerces-30/


Violences conjugales ou intrafamiliales

Un numéro national dédié à l'écoute des auteurs de violences est disponible depuis le 6 avril dernier. Le but est d'éviter que les tensions au sein du couple ou de la famille ne s'aggravent pendant la période du confinement. Les personnes auteures de violences peuvent se faire accompagner au 08.019.019.11, du lundi au dimanche de 9H00 à 19H00.
La période de confinement peut créer de l'anxiété et exacerber les tensions dans les familles. Et il y dans le même temps moins d'exutoires et de soupapes de décompression. Les personnes au bord de la violence, ou déjà dedans, peuvent appeler pour trouver une écoute et chercher des solutions, auprès de psychologues ou spécialistes de la prise en charge des auteurs de violences. Des solutions d'hébergement temporaire, dans des centres ou bien en chambre d'hôtel, pourront aussi être proposées selon les situations.

Préservez votre famille des violences :
faites-vous accompagner au 08.019.019.11"

Vous êtes victime ?
Les agents du relais intercommunal de services au public peuvent vous orienter vers les structures existantes. Contact : 06.86.90.82.10


Liens utiles

>>> Voir toutes les actualités